Ostéopathie
Ostéopathie

La conscience corporelle

Tel que requis par la formation en ostéopathie, un mémoire de recherche à été complété en fin de Baccalauréat (juin 2012) au Collège d’Ostéopathie à Montréal (CEO). Le sujet portait sur la conscience corporelle du patient en ostéopathie. Voici un aperçu des découvertes que nous avons fait lors de ce travail de recherche sur une période de un (1) an.

 

La conscience corporelle origine du début du 20e siècle et était principalement définit par les concepts du schéma et de l’image corporelle de l’individu. Elle origine des domaines médicaux en neurologie et en neuro-psychiatrie, pour expliquer certaines pathologies en lien avec le système proprioceptif de l’individu dans la gravité. C’est-à-dire la façon que l’on se tient au niveau postural, notre corps en équilibre sur le sol.

 

Par la suite, en psychiatrie et en psychologie, on a commencé à expliquer et comprendre le patient à travers ses expériences de vie, et ce, à partir de l’enfance ainsi que par l’influence de ses éducateurs qui ont contribué à la formation de sa personnalité et sa conscience.

 

Le corps physique se développe à l'intérieur de son environnement à travers le mouvement, l’exercice et

l’alimentation. Cependant, les perceptions que nous entretenons avec nous-mêmes et notre environnement se développent à travers notre expérience de vie et se combinent à d’autres consciences telles que: relationnelles, émotives, mentales, spirituelles, etc.

 

Ainsi, la capacité de l’individu de ressentir son corps, à descendre d’un mode mental à un mode plus kinesthésique (sensoriel), peut aider l’individu à objectiviter la cause de ses dysfonctions corporels et l’aider à retrouver sa fonctionnalité et ainsi diminuer ses symptômes.

 

Dernièrement, dans la littérature théorique, on retrouve des recherches au sujet du ‘Body Awareness’, qui signifie la capacité d’objectiviter les causes de ses dysfonctions physiques.

 

En ostéopathie, nous prenons soin de la personne dans sa globalité, prendre conscience de son corps physique (Musculo-squelettique) tout en tenant compte de son vécu quotidien et des autres consciences telles qu’émotives, relationnelles, spirituelles et mentales, qui font partie de la conscience corporelle.

 

Pour développer sa conscience corporelle, il est important de prendre soin de nous, d’être à l’écoute de ses ressentis corporels, d’avoir un équilibre entre l’exercice physique et l’alimentation. L’exercice de la respiration pour bien ressentir l’expansion et la rétraction du thorax, de l’abdomen et du pelvis peut aider à passer à un mode plus kinesthésique.

 

Telle que décrite par les ostéopathes, la conscience corporelle se développe à partir des expériences que vit l’individu et à partir de la façon dont il se perçoit en tant qu’individu vivant en collectivité.

 

La conscience corporelle se développe lentement pendant les séances en ostéopathie ainsi que par des exercices physiques variés, et peut aider au retour à la santé.

 

Prendre soin de soi, dans le plaisir!

 

Pour plus d’informations sur le sujet il me fera plaisir d’en discuter davantage avec vous. 

 

Prendre conscience de son corps et de ses ressentis corporels pour mieux comprendre les causes de ses dysfonctions corporelles et ainsi prévenir la maladie.

 

 

Au plaisir de vous rencontrer!

 

Nancy Lefebvre

Ostéopathe D.O.

Clinique La Petite Voix
1255 rue Beaubien est
Montréal, H2S 1V1, QC

Métro Beaubien

 

Téléphone: 514-238-6161

 

info@nancylefebvre.ca

Print Print | Sitemap
© Osteopathie