Ostéopathie
Ostéopathie

Astuces santé

L’équilibre - Exercice Jin Ji Du Li

 

Bonjour à toutes et à tous!

Quoi de mieux que de pratiquer notre niveau d’équilibre....J’aimerais vous proposer (du moins) essayer cet exercice popularisé en Chine par son adepte, Zhong Li Ba Ren, auteur du best-seller intitulé (en français) «S’aider soi-même est bien mieux que rechercher l’aide des médecins.»

 

Alors voici la technique:

1-Se tenir debout sur une seule jambe avec les yeux fermés, et ce durant un minimum 30 secondes...Facile...je vous suggère d’interrompe votre lecture et de l’essayer maintenant....si vous réussissez vous avez l’âge biologique de 25-30 ans!

 

Si vous réussissez à maintenir seulement 10 secondes sans perdre l’équilibre (ou faire du vent, vaciller d’un côté ou de l’autre), cela veut dire que votre âge biologique réel correspond davantage à la tranche de 60-70 ans, malgrés votre âge réel matériel.

 

Idéalement, vous demandez à une personne de démarrer le chronomètre une fois en place, fermer les yeux et lever une jambe à 45 degrés et placer les bras fléchis de chaque côté. En position du «Coq Dor» ou Jin Ji Du Li

 

Selon l’auteur, «si vos organes internes ne sont pas synchronisés, même le fait de lever votre jambe un tout petit peu vous fera vaciller».

 

Rassurez-vous...on peut améliorer notre équilibre par la pratique quotidienne de cet exercice, se tenir debout 30 secondes sur chaque jambe peut aider à récupérer votre équilibre.

 

Il faut savoir qu’en médecine chinoise, les maladies surviennent dans le corps de l’incordination des différents organes internes qui engendrent des dysfonctions musculaires, et pouvant entraîner la perte d’équilibre....en plus d’une bonne pratique pour le système nerveux central!

 

Alors bonne pratique pour un bon équilibre et longevité!

Source: Ba Ren, Zhong Li, «S’aider soi-même est bien mieux que rechercher l’aide des médecins».

 

La Respiration

 

Balancer le système nerveux et toute la physiologie interne peut adoucir et faire rebondir plus aisément le stress qui nous crée des toxines et affaibli notre système immunitaire.

 

Faire de petits exercices de respiration peut nous aider à augmenter notre energie (toutes les cellules du corps sont oxygénées), nous permet de rester dans le moment présent (diminue l’anxiété) et d’augmenter notre concentration et notre capacité d’écoute à soi-même, ainsi qu’envers les autres et donc mieux focuser dans toutes nos activités.

 

Et surtout, amusez-vous pendant les exercices de respiration! Le rire aide à dégager le diaphragme et permet une meilleur auto-régulation du système nerveux et un pompage des viscères abdominales, donc même votre digestion s’en trouvera récompensée!!

 

Alors voici, 3 exercices de respiration suggérés, amusez-vous!:

 

1 . Sama Vritti ou « égalité Breathing "

Pour commencer,  bien allongé sur le lit ou le canapé dans une pièce calme, vous pouvez inspirer en comptant jusqu'à quatre, puis expirer en comptant jusqu'à quatre aussi- en respirant par le nez, ce qui ajoute une résistance naturelle à la respiration.  Si compter jusqu’à quatre c’est trop facile pour vous? Les Yogis les plus avancés vont compter jusqu’à six ou huit par souffle avec le même objectif en tête : calmer le système nerveux , augmenter la concentration et réduire le stress.

Cette technique fonctionne n'importe quand , n'importe où - mais c'est particulièrement efficace avant de se coucher . Si vous avez de la difficulté à vous endormir, ce souffle peut vous aider à diminuer les pensées du petit ‘hamster qui roule dans la tête’ ou tout ce qui pourrait vous distraire du sommeil. 

 

2 . Technique de respiration abdominale

Comment c'est fait :  Couché sur le dos, avec une main sur la poitrine et l'autre sur le ventre, prendre une grande respiration par le nez, en veillant à la membrane (pas la poitrine) gonfle avec suffisamment d'air pour créer un étirement dans les poumons. L'objectif : Six à dix respirations profondes et lentes par minute pendant 10 minutes chaque jour pour découvrir des réductions immédiates à la fréquence cardiaque et la pression artérielle. Cette technique fonctionne bien avant un examen, ou tout événement stressant. 

 

3-Nadi Shodhana ou « respiration alternée des narines"

Ce souffle est dit de ramener le calme et l'équilibre, et d'unir les côtés droit et gauche du cerveau, (pas banale!). À partir d'une position de méditation confortable (soit couché sur le dos ou bien assis sur ses ischions, pieds au sol et les jambes et bras décroisés, tenir le pouce droit sur la narine droite et inspirez profondément par la narine gauche. Au sommet de l'inspiration, fermer la narine gauche avec l'annulaire , puis expirer par la narine droite . Continuer ainsi, en inspirant par la narine droite , le fermant avec le pouce droit et en expirant par la narine gauche.

Idéalement, faire cet exercice quand le temps presse, ou quand il est temps de se concentrer ou se dynamiser rapidement. Ne pas le faire avant de se coucher. Cette technique de respiration sert à nettoyer les canaux pour que les gens se sentent plus éveillés...C'est presque comme prendre une tasse de café!

Source: http://healthland.time.com/2012/10/08/6-breathing-exercises-to-relax-in-10-minutes-or-less/#ixzz2fXrDsSg4

 

Au plaisir de se revoir bientôt!

 

Les Allergies -Rhinite allergique saisonnière ou annuelle

 

Démangeaisons, éternuements, nez et yeux irrités...ce sont des manifestations classiques du rhume des foins et d’autres allergies. Les antihistaminiques, dont certains sont en vente libre, sont le traitement de base pour les symptômes allergiques. Mais saviez-vous que certains remèdes naturels ont également une action antihistaminique qui peut être suffisante?

 

En ostéopathie, par la palpation fine, nous pouvons évaluer et traiter les conduits aériens au niveau des sinus et des os du visage. Ainsi que le système respiratoire et s'assurer qu'il n'y ait pas d'obstruction des tissus mous. Ensuite nous évaluons et traitons, les organes cibles pour renforcir le système immunitaire. L'individu est toujours considére dans sa globalité, malgré que le traitement peut être spécifique à sa condition d'allergie. 

 

 Des antihistaminiques naturels

 

1-L’ortie contient une substance qui agit comme un antihistaminique. Elle apaise notamment les symptômes du rhume des foins (nez bouché et larmoiement). Vous trouverez des gelules de feuilles d’orties séchées dans les magasins de produits naturels. prenex 300mg trois fois par jour et augmentez la posologie (à 500 ou 700 mg) en cas d’inéfficacité.

 

2-Connu pour ses vertue sur la mémoire le Ginkgo biloba aiderait également à lutter contre les allergies. Il renferme des molécules qui seraient capables de freiner l’activité d’un médiateur de l’inflammation allergique appelé PAF (facteur d’activation plaquettaire).

 

3-La quercétine, le pigment qui donne sa couleur au raisin noir et au thé vert, bloque la production d’histamine. Prenez une gélule de 500 mg deux fois par jour. (Attention à éviter de prendre en même temps que les gélules d’ortie, car l’ortie renferme également de la quercétine.)

 

À essayer:

 

4-Omega-3 aident l’organisme à se défendre contre les inflammations en général, et peuvent atténuer les réactions inflammatoires associé à l’allergie. Ces acices gras sont notamment présents dans le saumon, les sardines, le thon. Aussi disponible à prendre en huile de poissonn en gélule.

 

5- L’huile de graines de lin et les graines de chia sont aussi une source d’omega-3. Par exemple, en ajouter 1c. à soupe par jour dans des vinaigrettte ou à un smoothie.

 

6-De plus, certains aliments peuvent provoquer une réaction allergique. Je vous suggère en période d’allergie saisonnière ou annuelle d’éviter certains aliments et d’essayer le régime hypotoxique, tel que suggéré par le Dr Seignalet, en France et découvert par la suite, par le Dr Jacqueline Lagacé, «Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation».

 

Source: (2013, mai) http://www.doctissimo.fr

(2009) Plus de 1001 remèdes à portée de la main!

 

 

 

AVERTISSEMENT

Les renseignements contenus sur ce site ne visent en aucun cas à remplacer un médecin ou une thérapie. Pour un problème de santé précis, suivez en priorité l’avis d’un médecin.

 

 

La course à pied

 

Courir avec plaisir et sans se blesser! Saviez-vous que plus de 80% des personnes qui font de la course à pied vont se blesser au cours de leur entraînement? Donc, voici quelques trucs  pour s’assurer que l’entraînement qui vous tient à coeur ne vous occasionne pas de blessures ou d’usures pré-maturées.

 

Toujours s’assurer que le corps s’adapte bien à votre activité, c’est-à-dire dans la mesure ou le stress n’est pas plus grand que la capacité de votre corps à s’adapter. 

 

Pour éviter les blessures ligamentaires et musculaires au niveau du dos, genous et chevilles: 

 

-Tenir compte des changements de saison (terrain dénivelé, type de surface)

•Ne pas dépasser plus de 10% de changement en volume (durée ou intensité)

Par exemple, si vous faites 20 km de course à pied par semaine ne pas augmenter de plus de 2 km pour une même période. 

•L’importance d’un sommeil récupérateur (un nombre d’heures suffisants) augmente la performance et diminue les risques de blessures

•Une bonne alimentation

•Échauffement avant la course à pied et l’étirement après ou à distance des entraînements de course à pied

 

Techniques de course efficaces

 

•Mise en charge au sol sous le centre de gravité du pied

•Pose du pied au milieu (le pied plat)

•Augmenter le nombre de pas à la course

•Fréquence des pas: 180 pas à la minute

•Posture vers l’avant, moins en vertical, (être constamment en déséquilibre vers l’avant)

 

Proprioception du bassin et du tronc:

-Exercices sur ballon suisse ou au sol pour renforcir les muscles stabilisateurs du tronc.

 

Chaussures et blessures

 

•Attention aux nouvelles technologies dites avoir plus d’absorption au niveau des chocs d’impact et diminuer les blessures et le stresss mécaniques sur le corps.

•Certains anti-pronateurs (zone grise sur le caoutchouc à l’intérieur de la chaussure de course) avec le temps, elles peuvent provoquer des tensions sur les chaînes musculaires du membre inférieur.

•Une chaussure diminue la proprioception (l’équilibre du pas au sol) et peut avoir un impact sur les chaînes musculaires et provoquer un stress mécanique. 

•Il est donc important de varié le type de chaussure de course utilisé en lien avec la surface sur laquelle vous vous entraînez. 

 

En ostéopathie, on peut vous aider à enlever les blocages tissulaires, assurer une meilleure mobilité articulaire et vous référer à d’autres professionnels au besoin.

 

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin pour toute anomalie qui persiste ou qui augmente dans le temps pour obtenir un diagnostic médical.

 

Source (Juin 2012, conférence sur la course à pied à la clinique Ostéophysio.)

 

 

Syndrômes des jambes sans repos 

 

Ce syndrôme, également appelé «impatience nocturnes des membres inférieurs», se traduit par des sensations indescriptibles de fourmillements et de secousses nerveuses sous la peau au seuil de l’endormissement. Ce trouble est plus fréquent chez les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes diabétiques ou souffrant de douleurs lombaires. Comme ce syndromes semble être lié à des carences en minéraux, il peut être utile d’essayer des suppléments adaptés. 

 

•Quotidiennement: de 500 à 800 mg de calcium et de 250 à 400 mg de magnésium.(important de respecter la portion de 2 pour 1 pour le calcium et le magnésium. En plus, 800 mg de potassium.

•Augmenter vos apports en acide folique (ou vitamines B9)

•Les sources alimentaires en acides foliques: citona les légumes verts, les légumineuses, les céréales complètes et le jus d’orange.

•Consommez des aliments riches en fer: le foie, le boudin noir, la viande et le poisson sont d’excellentes sources en fer.

•Également, les fruits secs, légumes à feuilles vertes foncées.

•Un rituel avant le coucher par la respiration, les étirements, les massages et relaxation musculaire. 

•Éviter la consommation de sucre, de caféine et d’alcool.

 

Important: Avant la prise de supplément veuillez en discuter avec votre médecin ou votre pharmacien pour vous assurer qu’il n’y a pas de contre-indication pour votre condition.

 

Source (2009, 1001 remèdes maison, Sélection Readers Digest.)

 

 

Enurésie (enfants)

 

Les enfants ne mouillent pas leur lit intentionnellement, il est donc important de dédramatiser l’accident, tout en aidant l’enfant à prendre conscience du problème. Même si l’âge de propreté se situe aux alentours de 3 ans, elle peut se faire plus tardivement pour certains enfants. On estime qu’à l’âge de 5 ans , 15% des enfants mouillent leur lit. Plusieurs facteurs peuvent intervenir.

 

Des mesures simples:

•Demander à l’enfant d’aller aux toilettes avant le coucher

•Éviter de boire 1 heure avant le coucher, les boissons avec de la caféine (soda par exemple)

•Vérifier à ce que l’enfant n’a pas d’intolérance au lait (lactose principalement)

•Routine dans les heures de lever et de coucher et activité calme comme la lecture avant de s’endormir. 

Si l’enfant a plus de 6 ans, vous pouvez envisager d’acheter une alarme stop-pipi. Il s’agit d’un capteur d’humidité qui fonctionne avec des piles et emet une sonnerie au contact des premières gouttes d’urine. Cette alarme fonctionne en faisant prendre conscience à l’enfant de son envie d’aller uriner. Certains enfants dorment profondément en ne réalisant tout simplement pas qu’ils ont envie d’aller aux toilettes.

 

 

(Source: Sélection Readers Digest, 1001 remèdes maison. 2009)

 

 

 

Saviez-vous que....Une banane par jour peut prévenir la consulation chez le médecin?

 

La banane a plusieurs propriétés thérapeutiques?

 

Puisque la banane contient trois sucres naturels dont le fructose, sucrose et glucose combinés à des fibres, celle-ci procure un boost d’energie instantanné. Elle est excellente après un entraînement intensif. Des recherches ont prouvées que deux bananes procurent un niveau d’énergie suffisant pour un workout de 90 minutes.

 

La dépression: D’après un sondage entrepris par MIND auprès de personnes atteintes de dépression, plusieurs ont senti les effets positifs à l’humeur après avoir mangé la banane. La banane contient de la tryptophane, une protéine qui se transforme en sérotonine une fois absorbé dans le corps. Ce qui nous permet de se détendre, améliorer son humeur et retrouver davantage de plaisir.

 

Haute tension artérielle: Élevé en potassium et faible en sel, ce fruit tropical est parfait pour aider à maintenir une bonne tension artérielle.

 

Brûlure d’estomac: Elle neutralise l’excès d’acidité dans l’organisme et diminue l’irritation en produisant une couche protectrice à l’interne de l’estomac.

 

Anémie: Élevée en fer, la banane peut stimuler la production d’hémoglobine dans le sang et peut aider en cas d’anémie.

 

Syndrôme pré-menstruel: Mangez une banane, la vitamine B6 contenu dans la banane va aider à régulariser le taux de glucose dans le sang qui peut affecter l’humeur.

 

Stimule l’activité cérébrale: 200 étudiants dans une étude, ont mangé une banane au petit-déjeuner, dîner et au souper pendant une période pour les aider à augmenter leur activité cérébrale. Des recherches mentionnent que le fruit élevé en potassium peut aider l’apprentissage en permettant à la pupille de l’oeil d’être plus en alerte.

 

Constipation: On peut inclure la banane dans notre régime alimentaire pour aider les problèmes de constipation sans avoir à prendre des laxatifs, parce qu’elle est riche en fibres cela peut aider le transit au niveau du colon intestinal.

 

Encore plus de propriétés thérapeutiques, nous gagnons à inclure la banane au quotidien dans notre régime alimentaire!

 

À suivre: pour d’autres astuce santé, n’hésitez pas à revenir nous-voir pour les mises-à-jour.

 

 

Au plaisir de vous revoir bientôt!

 

 

 

 

Nancy Lefebvre

Ostéopathe D.O.

Clinique La Petite Voix
1255 rue Beaubien est
Montréal, H2S 1V1, QC

Métro Beaubien

 

Téléphone: 514-238-6161

 

info@nancylefebvre.ca

Print Print | Sitemap
© Osteopathie